Hotline de vente FERMé
Hotline de location FERMé
Page d'acceuil Nouvelles
Rapport sur le marché immobilier de Marbella 2021

Rapport sur le marché immobilier de Marbella 2021

22.07.2021

Par Christopher Clover, directeur général de Panorama Properties, la plus ancienne agence immobilière de Marbella. Christopher Clover écrit sur le marché immobilier de Marbella depuis 51 ans.

Le monde a évolué de manière inattendue et spectaculaire depuis le début de l'année 2020. La plupart des gens sont conscients qu'à bien des égards, nous ne reviendrons pas à la vie que nous connaissions auparavant.

Le monde a évolué de manière inattendue et spectaculaire depuis le début de l'année 2020. La plupart des gens sont conscients qu'à bien des égards, nous ne reviendrons pas à la vie que nous connaissions auparavant.

Le marché haut de gamme plus actif que jamais

Il y a eu une activité de vente inattendue, voire exceptionnelle, au cours de l'année écoulée depuis le 21 juin 2020, date à laquelle le verrouillage a été levé en Espagne. En 2021, le segment de luxe du marché (c'est-à-dire les propriétés dont le prix est supérieur à 1 million d'euros) s'est accéléré de mois en mois pour atteindre un niveau d'activité que nous n'avions jamais connu auparavant. Le segment supérieur du marché, au lieu de souffrir comme la plupart des gens l'avaient prévu, a prospéré au-delà de toutes les attentes2.

Cette demande accrue, qui a atteint un niveau presque frénétique, est une conséquence directe de la pandémie de coronavirus, comme le confirment nos propres statistiques et celles de la plupart des autres agences immobilières spécialisées dans le segment supérieur du marché. Le fait que cela se soit produit en dépit des restrictions de mobilité entre les pays européens et même entre les municipalités en Espagne, nous amène à penser que cette vague d'achats ne fait que commencer, et qu'elle est un signe positif exceptionnel du marché à venir dans les prochains mois, au fur et à mesure que les restrictions de voyage continueront à se relâcher.

"Les ventes dans le segment de luxe du marché (plus d'un million d'euros) se sont accélérées à un niveau que nous n'avons jamais connu auparavant dans notre histoire"

 

En comparant l'activité de vente des six premiers mois de 2021 avec les six premiers mois de 2019 (avant Covid), dans notre propre agence :

  • Les demandes d'acheteurs potentiels ont augmenté de 154,4 %.
  • Le nombre de ventes (réalisées et en cours de réalisation) au cours de la même période a augmenté de 68%.
  • Le prix de vente moyen des propriétés vendues par notre agence a augmenté de 107,5 %, avec des prix de vente allant de 400 000 € à 10 millions €.

Tout cela, avec un nombre de visiteurs étrangers fortement réduit et une restriction de la circulation !

Pourquoi Covid a-t-il accéléré les ventes de propriétés haut de gamme ?

La tendance à l'augmentation des investissements dans le segment supérieur et luxueux du marché n'est pas un phénomène exclusif à notre région : les personnes fortunées ouvrent la voie aux investissements immobiliers dans le monde entier.3 Par exemple, les cadres new-yorkais, dont beaucoup travaillent à domicile depuis plus d'un an, vivant pour la plupart dans des appartements, sont arrivés à la conclusion que le "chez soi" peut être n'importe où, et ils ont donc afflué en masse vers le sud de la Floride, attirés par le climat plus chaud et les maisons plus spacieuses avec terrasses et jardins.4 En effet, les employés et les associés de Goldman Sachs sont si nombreux à avoir déménagé en Floride qu'ils envisagent d'ouvrir un bureau à Miami ou à Fort Lauderdale pour soutenir leur équipe.5 Selon d'autres articles, Miami connaît un super boom immobilier aux dimensions historiques.6 Les propriétés de campagne en Angleterre se vendent comme des petits pains.7 Les propriétés haut de gamme à Majorque sont en plein essor, les ventes ayant grimpé de plus de 80 %, selon certaines agences.8

"La tendance à l'augmentation des investissements dans le segment supérieur et luxueux du marché n'est pas un phénomène exclusif à notre région"

 

Il existe d'autres raisons pour lesquelles le marché de Marbella reste si fort :

  • Bien que Marbella soit traditionnellement une station balnéaire de seconde résidence, pionnière du "tourisme résidentiel", nous avons remarqué que de nombreux propriétaires actuels ont décidé de convertir leur seconde résidence en résidence principale en passant plus de temps ici.
  • Les droits de mutation immobilière ont été réduits par le gouvernement andalou de 3 % pour atteindre un taux fixe de 7 %, et les droits de timbre sont passés de 1,5 % à 1,2 % à titre de mesure temporaire jusqu'à la fin de 2021, avec la possibilité de prolonger cette baisse à l'avenir. Les droits de succession et de donation ont déjà été pratiquement éliminés en avril 2019, faisant de l'Andalousie l'un des gouvernements régionaux les plus favorables à la fiscalité en Espagne. En outre, d'importantes baisses d'impôts sont en attente d'approbation par le gouvernement régional. Ces réductions d'impôts sont garanties pour stimuler le nombre d'acheteurs dans la région9.
  • Les taux hypothécaires sont restés à des niveaux historiquement bas : même les personnes fortunées qui achètent une propriété dans la région profitent de ces taux bas, car elles peuvent gagner beaucoup plus d'argent que le coût des prêts hypothécaires en investissant dans leurs propres affaires. Ce n'est pas seulement vrai dans notre région, mais dans tout le pays : le mois de mars 2021 s'est terminé avec un nombre d'hypothèques accordées pour ce mois, le plus élevé depuis 10 ans.10 Selon Bankinter, une hypothèque sur 15 ans contractée par un résident en Espagne en juin 2021 porterait les taux d'intérêt approximatifs suivants : Taux fixe : 1.30 %. Taux variable : première année : 1,75 %, les années suivantes Euribor (actuellement à - 0,485 %) + 0,99 %. Les non-résidents paieraient un taux fixe de 2,25 %, un taux variable : première année : 2,50 %, les années suivantes Euribor + 1,75 %.
  • Une autre conclusion intéressante découle de cette augmentation des achats immobiliers depuis le début de la pandémie : l'achat de biens immobiliers est considéré dans le monde entier comme un investissement "refuge" en ces jours incertains, et sans doute plus que les actions ou de nombreuses autres possibilités d'investissement. De même, bien sûr, qu'un investissement primordial dans la qualité de vie que beaucoup peuvent se permettre aujourd'hui.11

"L'achat de biens immobiliers est considéré dans le monde entier comme un investissement "refuge"

 

Les acheteurs sont particulièrement attirés par Marbella parce qu'elle est la capitale de l'immobilier de qualité et du style de vie de la Costa del Sol, offrant une saison complète de 12 mois que l'on ne retrouve dans aucune autre station balnéaire du bassin méditerranéen. Elle présente un faible volume de construction, des installations sportives et de golf étonnantes (il y a 52 terrains de golf rien que dans la province de Malaga)12 et des infrastructures et services de premier ordre. Un autre exemple de service essentiel de haute qualité, selon un récent blog de Savills : Marbella se classe au septième rang des destinations de loisirs les plus prisées en termes de vitesse d'accès à Internet.13 Et maintenant, Marbella offre certaines des meilleures maisons disponibles à la vente dans le monde entier.

2021 : Des investisseurs tournés vers l'avenir qui est devenu réalité

Le marché de la région de Marbella a commencé à se remettre de la crise de 2008 en 2012, avec une vague d'achats due à une importante demande refoulée, non seulement par les utilisateurs finaux normaux, mais aussi par tous les types de promoteurs, depuis le promoteur individuel qui rénove ou construit une maison, jusqu'aux groupes de cinq ou dix villas, en passant par les grands investissements, y compris les projets d'appartements et les communautés fermées où les promoteurs étaient de grands fonds internationaux, investissant massivement dans la région pour la première fois.

Par conséquent, l'agglomération de Marbella (y compris Estepona et Benahavís) a vu la construction de centaines de nouvelles propriétés et la rénovation de maisons plus anciennes dans des zones résidentielles consolidées, en mettant l'accent sur les meilleurs emplacements, un design moderne et des installations de pointe, notamment des systèmes domestiques intelligents et les systèmes de sécurité les plus modernes. Bon nombre de ces investisseurs qui ont parié sur l'avenir de cette région ont conçu, construit et vendu des propriétés de leur type parmi les meilleures au monde. Le mot-clé, outre l'emplacement, est désormais la qualité, et jamais auparavant Marbella n'a connu une telle variété et un tel choix de propriétés de haute qualité à vendre.

Marbella atteint enfin tout le potentiel que nous savions qu'elle atteindrait un jour lorsque nous avons décidé d'y établir notre premier bureau en 1970.

Quelques exemples d'aménagements qui se sont bien vendus.

Un exemple remarquable du succès des promoteurs de qualité cette année est le projet "Epic", construit par le promoteur vétéran Sierra Blanca Estates sur le Golden Mile, où 70 % de sa deuxième phase a déjà été réservée.14

"Jamais auparavant Marbella n'a vu une telle variété et un tel choix de propriétés de haute qualité disponibles à la vente"

 

Palo Alto, à Ojén, à cinq minutes en voiture du centre commercial La Cañada, a déjà vendu ou réservé près de la moitié du total des propriétés à construire dans son urbanisation. Depuis le lancement du projet il y a deux ans, 90 appartements ont été construits et livrés et ils sont en train de construire 106 appartements supplémentaires, dont 70 % sont déjà réservés, ainsi que 30 villas, dont 8 sont réservées.

Le projet magnifiquement conçu, Icon, à l'est de la ville, est entièrement vendu et commercialisé de manière experte par l'agence très expérimentée NVOGA.

D'autres promoteurs de propriétés neuves ou entièrement rénovées sont également "sold out", mais d'autres propriétés seront bientôt sur le marché. Des dizaines de propriétés de haute qualité sont en cours de construction et d'autres attendent de recevoir leur permis de construire.

En comparant les ventes d'une année sur l'autre, Marbella, Estepona et Benahavís ont connu les ventes suivantes :

Source : Ministère espagnol des travaux publics www.fomento.gob.es

** Veuillez noter que ces statistiques indiquent uniquement le nombre de propriétés vendues chaque année, conformément aux titres de propriété délivrés par les notaires, et ne reflètent pas les centaines de ventes de propriétés en cours de construction ou sur plan.

Activité de vente

Bien qu'il y ait des maisons neuves disponibles à la vente dans toutes les catégories de prix, les ventes dans le haut de gamme avec des prix supérieurs à 3 millions d'euros, jusqu'à 12 millions d'euros ou même plus, sont tout à coup devenues monnaie courante, des propriétés d'une classe mondiale qui n'existaient tout simplement pas avant la dernière crise.

Compte tenu de l'absence de statistiques sur le nombre de maisons vendues dans chaque catégorie de prix, nous avons néanmoins estimé le nombre de maisons vendues à un prix supérieur à 4 millions d'euros entre juillet 2020 et juin 2021 à environ 120, dont une vingtaine à un prix supérieur à 10 millions d'euros.

Dans le tableau ci-dessus, nous pouvons voir les ventes globales en glissement annuel pour Marbella, Estepona et Benahavís dans toutes les catégories de prix, depuis 2007.

Les statistiques de l'année dernière ne montrent qu'une baisse de 16,74% des ventes pour les trois municipalités par rapport à 2019, sensiblement moins que prévu, malgré le verrouillage total de trois mois, en raison notamment de la force des ventes à Estepona, qui a étonnamment montré une augmentation par rapport à 2019.

Jusqu'à présent en 2021, les statistiques du premier trimestre indiquent un rebond des ventes par rapport à la même période de 2020 de 9,2 % mais surtout à Marbella à 22 % comme le montre le graphique ci-dessous. D'autres agents spécialisés dans les propriétés haut de gamme vérifient les statistiques de notre propre agence, indiquant que 2021 est déjà devenue une excellente année dans la vente de propriétés, en particulier celles de plus d'un million d'euros18.

Les prix sont stables mais vont très probablement augmenter progressivement

"De nombreux propriétaires ont baissé leurs prix de vente l'année dernière, mais ont maintenant commencé à les augmenter"

En 2020, inquiets de l'impact de Covid sur la vente de leurs biens, près de 40% des propriétaires des biens mis en vente par notre agence ont ajusté leurs prix de vente à des niveaux très raisonnables. La réduction moyenne du prix demandé (à ne pas confondre avec le prix de vente) à laquelle nous avons assisté au cours de l'été et de l'automne 2020 était de près de 9 %, ce qui laissait une plus grande marge de négociation. Le résultat a été une augmentation immédiate du nombre de visites et, par conséquent, de ventes.

Le volume des ventes dans la province de Malaga a atteint des niveaux pré-pandémiques.

Le graphique ci-dessous, qui couvre le premier trimestre de 2021, indique clairement que les ventes dans la province de Malaga ont désormais atteint des niveaux pré-pandémiques.19 VENTES DE LOGEMENTS DANS LA PROVINCE DE MALAGA / COSTA DEL SOL Mars 2019 - Mars 2021

De plus en plus de clients (promoteurs comme utilisateurs finaux) ont acheté des maisons à rénover. Et comme mentionné précédemment, la demande de maisons entièrement rénovées et prêtes à emménager n'a cessé d'augmenter, alors que l'offre est temporairement rare. En raison de la vigueur du marché haut de gamme, certains propriétaires augmentent à nouveau leurs prix de vente.

Le prestigieux site Idealista.com dispose d'un intéressant indice des " prix demandés " qui est utile, et permet même de voir les prix dans les différents quartiers des municipalités. Dans l'ensemble de Marbella, par exemple, le prix moyen demandé pour tous les types de propriétés, indépendamment de leur emplacement, était de 3 242 €/m2, soit une augmentation de 7,3 % par rapport à juin 2020. À Nueva Andalucía, l'augmentation par rapport à juin 2020 était de 9 %, tandis qu'à San Pedro, elle était de 10,5 %. Dans tout Benahavís, 12,1 %. À Estepona, 8 %. Bien qu'il ne s'agisse pas de prix de vente réels, la plupart des évaluateurs bancaires n'utilisent pas non plus les prix de vente réels car ils n'y ont pas accès. Cet indice est donc un outil utile pour évaluer les tendances du marché car il fournit une excellente orientation des prix demandés, veuillez vous référer au lien dans la note de bas de page.20

Cette tendance n'est pas propre à Marbella ou à la Costa del Sol : dans les économies de 25 pays différents suivies par The Economist, les prix des logements ont augmenté de 5 %, en moyenne, au cours des 12 derniers mois pour lesquels des chiffres sont disponibles.21 Des exemples concrets de prix de vente au mètre carré réel atteints dans la zone au cours des six premiers mois de 2021, tirés d'un petit échantillon de ventes au cours de cette période, sont présentés à la page suivante.

Le coût de la construction augmente

Alors que le marché de l'immobilier a déjà retrouvé ses niveaux pré-pandémiques dans la majeure partie de l'Espagne, le coût de la construction (au niveau national), lui, augmente. Selon la Sociedad de Tasación, une société d'évaluation nationale bien connue, les coûts de construction ont déjà augmenté de 3,01 % au cours du premier trimestre de 2021, et de 8,56 % entre la fin du premier trimestre de 2020 et la fin du premier trimestre de 2021.22 Dans les régions où la demande de nouvelles constructions est plus forte, ce qui semble être le cas à Marbella, cette augmentation pourrait être plus importante.

Il est important de noter que même s'il y a une activité de vente historique dans la partie supérieure du marché, en général, les acheteurs sont toujours à la recherche d'opportunités et de la meilleure valeur qu'ils peuvent obtenir pour leur argent. L'expérience de l'agent immobilier peut être déterminante pour aider à trouver les bonnes propriétés.
 

Qui achète ?

Il est connu que les acheteurs du segment de luxe haut de gamme du marché de la région de Marbella est composé d'au moins 90 % d'étrangers, ce qui lui a donné tant de force pendant tant d'années par rapport au marché national.

Dans la province de Málaga, les trois principales nationalités étrangères des acheteurs de biens immobiliers en 2020 étaient :23

  • les Britanniques avec 19 %,
  • les Suédois avec 13% et
  • les Belges avec 9%.

On peut supposer que ces chiffres, en ce qui concerne les nationalités, seront également applicables à la région de Marbella. Malheureusement, des chiffres plus détaillés ne sont pas disponibles mais, conformément aux nationalités des acheteurs dans l'ensemble de la région autonome d'Andalousie, telles que publiées pour 2020, il est probable que ceux-ci seront suivis par les Français, les Néerlandais et les Allemands, dans cet ordre.

Prix de vente au mètre carré réel atteints dans la région au cours des six premiers mois de 2021

L'information statistique intéressante est la poussée du marché suédois qui a progressivement augmenté sa part de marché au cours des dernières années. L'année dernière a également vu l'émergence du marché polonais ainsi que de quelques acheteurs d'Europe de l'Est et du Moyen-Orient, malgré les restrictions de mouvement, dont beaucoup cherchent à acheter une maison pour pouvoir demander le Golden Visa. Bien sûr, le marché espagnol lui-même a été très présent et représente les fondations mêmes du marché immobilier de la région de Marbella.

Il y a eu une forte demande de la part des jeunes milléniaux à fort pouvoir d'achat qui choisissent uniquement les meilleures propriétés avec beaucoup d'intimité et les meilleures qualités possibles, propriétés qui ont été construites pour ce marché spécifique par des promoteurs avisés seulement depuis 2012, au début de la reprise du marché après le ralentissement de 2008 comme mentionné précédemment.

La vigueur des ventes de propriétés dans le haut de gamme du marché confirme l'attrait de la région de Marbella non seulement pour ces milléniaux fortunés, mais aussi pour ceux qui connaissent Marbella depuis des décennies et qui ont décidé que c'est le bon moment pour acheter.

"Il y a eu une forte demande de la part des jeunes milléniaux à succès et à fort pouvoir d'achat"

 

 

Impact du Brexit

Le Brexit s'est accompagné d'une série de questions et de doutes, notamment en ce qui concerne les exigences en matière de visa, où seul un séjour de trois mois sur six est officiellement autorisé, à moins qu'une prolongation ne soit autorisée. Il n'est pas encore clair s'il y aura une application stricte de cette exigence. Les spécialistes ont suggéré que la meilleure solution pour les citoyens britanniques souhaitant rester plus de trois mois serait de prendre un Golden Visa, qui n'implique pas de résidence fiscale à moins que le séjour en Espagne ne soit supérieur à 183 jours (six mois) et peut être obtenu par différents types de transactions d'investissement en Espagne, y compris l'achat de biens immobiliers pour une valeur minimale de 500 000 €. Ce Golden Visa peut même être rétroactif.24 Il existe de nombreuses autres méthodes légales pour éviter cette règle, pour lesquelles n'importe quel expert peut être utile.25 Il existe également un article intéressant du célèbre avocat Ricardo Bocanegra concernant le Brexit.26 

Malgré le Brexit, et contre toute attente, les Britanniques sont restés de loin la plus grande nationalité étrangère à acheter des propriétés en Espagne pendant des décennies, depuis que Margaret Thatcher a levé le contrôle des changes britannique, la fameuse "prime du dollar", en deux étapes, en 1978 et 1979.

Les chaînes hôtelières internationales inaugurent une nouvelle ère de luxe et de qualité


Quatre chaînes hôtelières internationales de renom ont enfin débarqué à Marbella. L'arrivée de l'hôtel Nobu, ouvert à Puente Romano, couplée à l'annonce de l'hôtel et du centre de villégiature "W" de Starwood, qui sera construit sur la plage juste à l'ouest de l'hôtel Don Carlos et de l'hôtel Four Seasons, ainsi que des résidences de marque qui les accompagnent, sont peut-être les bonnes nouvelles les plus importantes à Marbella depuis des décennies. Ils représentent la reconnaissance, sur une plateforme mondiale, de la destination de villégiature de haute qualité qu'est aujourd'hui Marbella, faisant entrer la ville dans une nouvelle ère.

En outre, l'hôtel Ikos, cinq étoiles, situé en bord de mer et doté de 400 chambres et suites (photo ci-dessous), vient d'ouvrir ses portes sur le nouveau Golden Mile, à mi-chemin d'Estepona27. 

Selon le gouvernement régional, il existe 19 projets hôteliers de différentes catégories, à différents stades de développement ou de construction, rien qu'à Marbella et Estepona, y compris des hôtels-boutiques.28 L'implantation de ces chaînes hôtelières internationales exceptionnelles dans la région de Marbella accompagnera les légendaires hôtels Marbella Club et Puente Romano, ainsi que d'autres hôtels comme le Don Pepe et Los Monteros, qui ont contribué à créer l'héritage de haute qualité que représente Marbella.

"Les légendaires hôtels Marbella Club et Puente Romano ont contribué à créer l'héritage de haute qualité que représente Marbella"

 


De nombreux clients fidèles de haut niveau de ces nouvelles marques découvriront, ou redécouvriront, la Marbella d'aujourd'hui, ce qui se traduira par un plus grand nombre de touristes fortunés visitant la ville, étendant la forte activité de l'arrière-saison aux mois d'hiver, ce qui, à son tour, est certainement une excellente nouvelle pour quiconque possède une propriété ou dirige une entreprise ici.

Nouveaux projets en cours

Bien que le marché se soit amélioré dans toute l'Espagne et sur la Costa del Sol, il y a encore entre 250 et 270 projets prévus pour les prochaines années, dont beaucoup ont été mis en attente en 2020 jusqu'à ce que le plein effet de Covid sur le marché devienne évident. Dans un article récent du journal El Pais29, on peut lire un optimisme prudent selon lequel, avec le retour du tourisme, le marché de toute la Costa del Sol devrait s'améliorer, comme c'est déjà le cas dans la région de Marbella.

Ces nouveaux projets sur le point d'être lancés, associés aux nombreux projets plus petits de la région de Marbella sur le point de recevoir des permis de construire, vont probablement maintenir l'offre de nouvelles propriétés nécessaires à la demande croissante.

Voici quelques exemples :

Les projets Four Seasons et W offriront tous deux des résidences de marque ultra-premières attenantes à leurs hôtels respectifs. Le premier, un développement résidentiel d'environ 30 appartements touristiques plus 170 résidences privées (villas, appartements et maisons de ville) adjacentes à l'hôtel qui, d'après nos informations, sera mis sur le marché plus tard en 2021, et le second, 86 appartements touristiques et environ 100 résidences privées avec services hôteliers. De plus amples détails seront disponibles dans les mois à venir.

L'incroyable projet de plage de première ligne Uno, qui borde la Marina Puente Romano à l'ouest, le plus grand site de front de mer restant à développer sur le Golden Mile avec 319 mètres linéaires de front de mer, reçoit enfin son permis de construire. Cette extraordinaire communauté fermée comprendra 57 unités de la plus haute qualité de construction et de conception. La plupart de ces propriétés ont déjà été pré-réservées. De plus amples informations sur ce projet exclusif et sur les autres projets mentionnés dans ce rapport sont disponibles sur demande auprès de Panorama.

Acciona Estrella del Mar est un autre nouveau projet, pas encore sur le marché, comprenant 58 appartements et 88 maisons de ville, à 150 mètres de la plage près de l'hôtel Don Carlos dans la zone de Marbella Est.

Vista Lago Residences est un projet de luxe composé de 18 villas durables conçues dans le cadre exceptionnel de Real de La Quinta, d'où les vues sur Gibraltar et l'Afrique sont sans doute parmi les meilleures de la région. Le cadre est unique, avec d'un côté la montagne La Concha, emblématique de Marbella, et de l'autre le domaine exclusif La Zagaleta Country Club & Golf, en bordure d'une réserve de biosphère de l'UNESCO et à seulement 10 minutes de route de Marbella.

 

La Finca de Jasmine est une communauté fermée et sécurisée de villas de luxe avec un club-house et un spa, couvrant un total de 269 000 m2 et située dans la municipalité de Benahavís. La phase initiale comprendra 14 villas avec trois types de configuration pour répondre au choix de style de vie de chacun. Les prix commencent à partir de 995 000 € (plus TVA). Des jardins méditerranéens verdoyants, des piscines privées et un accès facile à Marbella et Estepona font de ce projet résidentiel de luxe l'un des plus excitants depuis des années.

Et il y a des dizaines d'autres projets dispersés dans toute la municipalité, qui sont destinés à des villas individuelles ou à des groupes de plusieurs villas, actuellement en cours de planification ainsi qu'en cours de construction, qui sont déjà sur le marché ou qui arriveront sur le marché dans les prochains mois.

Une vision à long terme - nouveau plan général

Le nouveau Plan Général de Marbella, attendu depuis longtemps, progresse vers son approbation initiale fin 2021 et son approbation définitive en 2023, selon Kika Caracuel, déléguée à l'Urbanisme de la mairie de Marbella.30 Son approbation définitive mettra fin aux problèmes urbanistiques qui ont affligé Marbella depuis le début du siècle, dont le dernier a été l'annulation du Plan Général de 2010 en 2015, provoquant une grande insécurité chez les propriétaires, investisseurs et promoteurs immobiliers.

Selon Caracuel, le travail de l'équipe urbanistique actuelle a rendu possible la poursuite des grands projets à Marbella dans le cadre du plan de 1986 actuellement en vigueur : " Nous avons approuvé le texte révisé du plan, nous avons approuvé l'adaptation du plan à la LOUA (la loi d'urbanisme andalouse) et nous avons modifié et approuvé le règlement d'urbanisme ", ce qui a entraîné la possibilité de continuer à recevoir et à traiter des projets très importants qui impliquent des investissements de plusieurs millions de dollars. "Marbella a eu la force de surmonter l'annulation du Plan 2010 et nous sommes satisfaits de nos progrès, malgré les difficultés", a déclaré Caracuel, soulignant également la pertinence d'une nouvelle "agilité dans le traitement des dossiers urbanistiques, des licences à la planification."

"Le nouveau plan général de Marbella progresse vers son approbation initiale à la fin de 2021 et son approbation finale en 2023"
 

Que nous réserve l'avenir ?

Avec le retour de la liberté de mouvement, la vaccination d'une grande partie de la population et l'envie de voyager plus forte que jamais, la région est prête pour un retour progressif à un tourisme de qualité. Comme on le dit souvent, la principale source d'acheteurs de biens immobiliers provient du tourisme de qualité attiré dans la région.

  1. L'évolution du marché immobilier, ici et ailleurs dans le monde, se fait à une vitesse étonnante, plus rapide que celle que nous avons connue au cours du dernier demi-siècle. Covid a changé la façon dont nous voulons vivre et l'endroit où nous voulons vivre, non seulement pour notre région, mais avec une demande accrue de propriétés, en particulier dans les zones de villégiature, partout dans le monde. Les facteurs liés au style de vie vont de pair avec les considérations d'investissement. Nous pensons que cette tendance va se poursuivre et, peut-être, s'accentuer.
  2. Il n'y a aucun signe de ralentissement de la demande, bien au contraire, nous nous attendons à une demande plus forte dans les mois à venir. Il y a des centaines de clients qui n'attendent que de venir "sceller l'affaire" pour l'achat de propriétés qu'ils ont présélectionnées avec leurs agents. Et pour la première fois, des dizaines de ventes, même dans les propriétés haut de gamme, se font par le biais de visites vidéo Facetime ou WhatsApp minutieuses et en direct, sans même inspecter la propriété en personne.
  3. Il n'y a aucun signe de surchauffe du marché, comme ce fut le cas pendant des années avant l'effondrement de 2008, qui a entraîné un recul prolongé jusqu'à la reprise du marché en 2012.
  4. L'immobilier est redevenu un investissement "refuge" permettant de faire fructifier le capital, dans certains cas d'obtenir un rendement locatif, et de se protéger contre l'inflation qui ne fait aucun doute.
  5. Les taux d'intérêt historiquement bas servent à alimenter les achats de biens immobiliers dans cette région. De plus en plus d'acheteurs veulent des prêts hypothécaires simplement parce qu'ils sont bon marché et que cela leur permet d'investir leurs économies ailleurs.
  6. Le haut de gamme du marché, c'est-à-dire les propriétés dont le prix est supérieur à 1 million d'euros et peut atteindre 10 millions d'euros ou plus, est plus fort que jamais dans l'histoire de la région, ainsi que dans la plupart des grandes destinations de villégiature. Étant donné qu'il ne s'agit que de la poursuite et de l'accélération d'une tendance amorcée il y a longtemps, nous pensons que le marché actuel n'est pas qu'une simple " anomalie ", mais qu'il a le potentiel de se poursuivre pendant un certain temps.
  7. Sur le marché de la revente dans les zones résidentielles consolidées, le marché continuera également d'être fort, comme le démontre ce rapport, depuis la fin du lockdown en Espagne en juin 2020.
  8. Il y aura des pénuries occasionnelles pour certains types de propriétés, en particulier le haut de gamme, mais il y a tellement de propriétés neuves et rénovées qui arrivent sur le marché que nous ne prévoyons pas de pénurie majeure dans les mois à venir.
  9. Il continuera d'y avoir d'excellents achats, en particulier dans les magnifiques zones résidentielles qui ne sont pas ultra-premières.
  10. Les prix dans les zones ultra-premières ont atteint des sommets l'année dernière. Dans les autres zones résidentielles, on peut s'attendre à une augmentation progressive des prix au cours des prochains mois, conformément à la loi de l'offre et de la demande. Etonnantes, les propriétés ultra-premières continueront à dominer le marché.
  11. Estepona, Behahavís et d'autres municipalités voisines continueront à bénéficier d'un marché de plus en plus solide, non seulement en raison des facteurs décrits ci-dessus, mais aussi grâce aux caractéristiques exceptionnelles intrinsèques à ces municipalités qui attirent les acheteurs de toutes nationalités. En réalité, nous parlons d'une seule zone de marché avec une incroyable variété de propriétés disponibles à la vente dans toutes les catégories de prix.
  12. Il faut toujours garder à l'esprit que le marché immobilier est cyclique et dépend d'une myriade de facteurs, dont les économies des différents pays d'origine de nos clients, l'inflation, les taux d'intérêt et les facilités de crédit, la richesse personnelle, l'épargne et la disponibilité de produits de qualité à vendre. Malgré l'incertitude qui règne dans certains domaines, la conjoncture actuelle a un effet favorable sur le marché immobilier de la région de Marbella et nous prévoyons un maintien de ce marché positif pour l'année à venir, tous les autres facteurs étant égaux. 

D'après tous les éléments présentés ici, il est clair qu'un changement majeur et positif du marché est en cours, ce qui représente un excellent moment pour les acheteurs d'entrer sur le marché, car les prix continuent à augmenter progressivement.

Covid a accéléré les tendances qui prévalaient déjà dans cette région depuis 65 ans et Marbella est enfin devenue l'une des principales stations balnéaires du monde. Et, en fin de compte, si nous devons passer par un autre verrouillage, où aimeriez-vous vivre ? Dans une ville d'Europe du Nord ou dans la cité-jardin de Marbella, avec le meilleur climat d'Europe et une saison de 12 mois ?

Nous remercions tout particulièrement Carolina Alaniz et Alfonso Muñoz pour leur travail et leurs recherches inlassables dans la réalisation de ce rapport.

©2021 Christopher Clover, Panorama Properties SL

 

Notes de bas de page et citations sur les photos :

  1. BBC: “How Covid has changed where we want to live”, 19 March 2021
  2. Economía Digital: “Las inmobiliarias de lujo de Marbella y Mallorca son inmunes al covid”, 2 August, 2020
  3. Square Yards: “Where the world’s ultra-rich lives and why most of them invest in real estate”, May 5, 2021
  4. Miami Herald: “Miami’s new tech-based buyers want single-family homes. They’re here to stay” April 19, 2021
  5. The Real Deal: “Goldman Sachs plans move to South Florida” December 7, 2020
  6. Forbes: “South Florida’s Real Estate Market Is Now Officially In Super-Boom Mode” Feb. 19, 2021
  7. The Guardian: “Super-rich buying up ‘Downton Abbey estates’ to escape pandemic” Nov. 14, 2020
  8. Brainsre.news: “Demand Strong in Mallorca’s Premium Property Market, Says Engel & Völkers” May 11, 2021
  9. Vozpopuli: “PP, Ciudadanos y Vox cierran un acuerdo para bajar los impuestos en Andalucía” May 19, 2021
  10. El Economista: “La concesión de hipotecas en marzo alcanza el récord de la última década” May 12, 2021
  11. Brainsre.news: “25% Of the World’s Wealthy to Invest in Real Estate by 2021” 16 June, 2021
  12. Mijas Golf: “Campos de Golf in Málaga”
  13. Savills: “Which global leisure location has the fastest broadband speed?” 3 August, 2020
  14. Sierra Blanca Group Sells 70 % of Its Luxury Homes in Marbella, Earning €65 Million in 3 Months, May 12, 2021
  15. Wikipedia: “Marbella”
  16. Ayuntamineto de Marbella: “Marbella se sitúa como el séptimo municipio con mayor población de Andalucía tras registrar un 3 por ciento de incremento en el número de empadronados” 10 January, 2021
  17. Junta de Andalucia: “Andalucía pueblo a pueblo - Fichas Municipales”
  18. Spanish Property Insight: Why is the Costa del Sol recovering so much better than the Costa Blanca? May 16, 2021
  19. La Opinión de Málaga: La venta de viviendas en Málaga ratifica su vuelta al nivel previo a la pandemia, May 15, 2021
  20. Idealista: “Histórico de precios de venta en Marbella”
  21. The Economist: “House prices boom despite the pandemic” April 9, 2021
  22. Sociedad de Tasacion: “Informe de Tendencias del Sector Inmobiliario”
  23. Estadistica Registral Inmobiliaria anuario 2020
  24. Spanish Property Insight: “The Spanish Golden Visa is retroactive” February 5, 2021
  25. Spanish Property Insight: “How to stay in Spain over 90 days – Residency visa overview” May 21, 2021
  26. Gestoria Bocanegra: “Entrevista a Ricardo Bocanegra sobre el Brexit” October 14, 2019
  27. ABCandalucia: “La cadena Ikos abre en Estepona el primer hotel 5 estrellas todo incluido de España” May 18, 2021
  28. ABCandalucia: “La Costa del Sol resiste al Covid: sólo Estepona y Marbella tienen una veintena de hoteles en desarrollo” March 5, 2021
  29. El País: “Las promotoras confían en la apertura de fronteras para revivir el negocio en la Costa del Sol” May 6, 2021
  30. Diario Sur: “Marbella y Torremolinos pendientes de sus nuevos PGOUs” April 14, 2021
Retourner
contact
Chat
haut