Hotline de vente FERMé
Hotline de location FERMé

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR L'ACHAT D'UNE PROPRIÉTÉ À MARBELLA

Réponses écrites par Christopher Clover. Christopher Clover est diplômé avec mention en économie de l'université de Virginie (1969), résident permanent de Marbella depuis 1973, et propriétaire et directeur général de l'agence immobilière la plus ancienne de Marbella, Panorama, dont les bureaux se trouvent en face de l'hôtel Marbella Club et à l'hôtel Puente Romano.

FORMALITÉS ET FRAIS JURIDIQUES

A.
Il s'agit d'une taxe sur la "valeur ajoutée" basée sur l'augmentation de la valeur de l'indice de la mairie du terrain uniquement, depuis l'achat précédent (par le vendeur) jusqu'à la vente actuelle. Il s'agit généralement d'un montant peu important pour les appartements ou les maisons de ville - moins de 1000 € pour la plupart des appartements ou des maisons de ville qui ont changé de propriétaire pour la dernière fois il y a cinq ou six ans - mais il peut être plus élevé dans le cas de villas avec une grande superficie de terrain.

Cette taxe correspond, par nature, au vendeur qui est responsable de son paiement, sauf négociation contraire. Comme plusieurs facteurs variables entrent en ligne de compte pour le calcul de cette taxe, notamment la durée de possession du bien, le montant à payer peut varier considérablement et doit être vérifié avant de procéder à l'achat.

Le total des coûts officiels liés à l'achat d'une propriété résidentielle construite devrait être d'environ 9 à 10 % pour les propriétés de revente ou d'environ 12 % pour les nouvelles propriétés si la TVA est payée sur le prix d'achat, plus les frais d'avocat.

A.
Les frais de notaire peuvent atteindre environ 1 750 euros, mais le coût augmente en fonction du nombre de pages ou de la complexité du titre de propriété (par exemple, transcription des statuts, paiement par étapes, propriété partiellement terminée, etc.) À titre d'exemple, un appartement de 300 000 euros coûtera environ 546 euros de frais de notaire, tandis qu'un bien immobilier de 600 000 euros coûtera environ 678 euros de frais de notaire. Au-delà de ce montant, les frais augmentent légèrement. Les frais d'inscription au registre de la propriété dépendent également de la complexité de la transaction. Par exemple, les frais d'enregistrement d'un appartement de 600 000 euros au nom d'une personne et acheté sans prêt hypothécaire s'élèvent à environ 300 euros. Pour un appartement ayant le même prix de vente, enregistré au nom de deux personnes et acheté avec un prêt hypothécaire, il en coûtera environ 800 euros.

A.
Droits de mutation (I.T.P.) Andalousie a introduit en permanence un tarif spécial de 7% - Payables par l'acheteur pour l'achat de tout bien immobilier (villas, appartements, terrains, locaux commerciaux, garages), à condition que le vendeur ne soit pas un promoteur ou n'exerce pas normalement une activité de revente de biens immobiliers (exemption de TVA). 

Droit de mutation réduit pour les sociétés immobilières ou les professionnels qui achètent un bien immobilier à la revente et le revendent dans les 5 ans, à 2 %.

Documentados, sur l'authentification des documents, payable uniquement sur les ventes de terrains et de biens immobiliers neufs) à 1,2 % - Pour toute VILLA ou APPARTEMENT, ou GARAGE annexé à un appartement, lorsque le vendeur est un promoteur, un promoteur ou un commerçant habituel de Biens immobiliers neufs.

PROPRIÉTÉS DE NOUVELLE CONSTRUCTION:

T.V.A. 21% et ACTES JURIDIQUES DOCUMENTÉS 1,2% - pour toutes PARCELLES DE TERRAIN, LOCAUX COMMERCIAUX ou ESPACES DE GARAGE COMMERCIAUX, lorsque le vendeur est promoteur ou commerçant habituel de ce genre de biens. Cet impôt vise virtuellement toutes les PARCELLES DE TERRAIN RÉCEMMENT AMÉNAGÉES et les LOCAUX COMMERCIAUX DE RÉCENTE CONSTRUCTION. Les propriétés de revente y sont assujetties aussi si le vendeur fait partie de l’une des catégories ci-dessus.

A.
Panorama recommande toujours aux acheteurs de biens immobiliers en Espagne de faire appel à un avocat qualifié pour les représenter et à des conseillers financiers qualifiés pour traiter les questions fiscales.

L'achat d'un bien immobilier en Espagne est une procédure relativement simple. Le "dernier mot" en matière de propriété est le registre de la propriété, qui indiquera immédiatement si le vendeur est propriétaire d'un bien libre de tout privilège et de toute charge. Le plus souvent, à moins d'un paiement immédiat de la totalité du prix d'achat, un contrat d'achat privé est établi, dans lequel les détails de l'achat sont reflétés - la description légale de la propriété, le prix d'achat, la forme de paiement, la date d'achèvement, la date de possession, etc. Lors de la signature du contrat privé, un acompte sur le prix d'achat est toujours versé, qui peut varier considérablement en fonction des conditions de la vente et de la date d'achèvement. Un acompte tout à fait normal pour l'achèvement dans un délai de 30 à 60 jours serait de 10 % du prix d'achat convenu.

Les nouvelles propriétés qui ne sont pas terminées sont évidemment payées pendant la période de construction, et tous les acomptes versés avant l'achèvement doivent être garantis, conformément à la LOI SUR L'ORDONNANCE DE CONSTRUCTION (LOE), LOI 38/1999, par une banque ou une compagnie d'assurance : si la propriété n'est pas terminée à une certaine date, l'acheteur a le droit de récupérer les sommes versées, plus les intérêts légaux. En outre, cette loi oblige le promoteur immobilier à souscrire une police d'assurance de DIX ANS pour tout défaut de construction de base, dont les acheteurs sont les bénéficiaires.

Lorsque le prix d'achat total est payé pour la propriété, le vendeur délivre l'acte public de transfert (escritura) à l'acheteur, libre de tout privilège et de toute charge. Cet acte est délivré devant un notaire espagnol, est transmis par le notaire au bureau des impôts pour être évalué au titre du droit de mutation si la propriété est une propriété de revente ou d'occasion, ou évalué au titre du droit de timbre si la propriété est vendue directement par le promoteur. Il est ensuite présenté au registre de la propriété pour inscription. Une inscription provisoire au registre est faite immédiatement après la délivrance des actes.

TAXES

A.
L'impôt sur les plus-values de vente de biens immobiliers pour les non-résidents est fixé à 19 %, payable sur les bénéfices réalisés sur la différence de la valeur du bien immobilier entre l'année de l'achat (prix d'achat plus frais) et l'année de la vente (prix de vente moins frais), sur la base du pourcentage annuel d'augmentation de la valeur de base approuvé par la loi.

Tous les vendeurs non-résidents, quelle que soit la date d'acquisition du bien, sont soumis à une retenue de 3% du prix de vente, versée au Bureau des impôts par l'acheteur pour le compte du vendeur et en présentant un formulaire 211, en prenant ce montant pour le vendeur comme paiement de l'impôt dû sur les revenus tirés de cette transmission. Par conséquent, l'acquéreur remettra au vendeur non résident une copie du formulaire 211 avec lequel la saisie de la retenue est effectuée, afin que ce dernier puisse déduire ce montant de l'impôt à payer résultant des déclarations de revenus. Si le montant retenu dépasse l'obligation fiscale, vous pouvez obtenir un remboursement de l'excédent.

A.

RÉSIDENTS (IRPF)

Les résidents en Espagne doivent déclarer l'impôt sur le revenu et les revenus qu'ils perçoivent dans le monde entier, quelle que soit leur source.
Aux fins de l'impôt, on peut être considéré comme un RÉSIDENT FISCAL en Espagne si l'on réside en Espagne plus de 183 jours par année civile et si l'on a les principaux intérêts économiques et vitaux (familiaux) en Espagne, indépendamment du fait que l'on soit ou non résident officiel.

NON-RÉSIDENTS (IRNR)

Les NON-RÉSIDENTS doivent également payer l'impôt sur le revenu (IRNR) sur les revenus perçus par la propriété de biens en Espagne. Il existe deux formes d'imposition applicables en fonction de la source :

Revenus tirés de la location de biens : 24% sur les déclarations, à l'exception des contribuables ayant leur résidence fiscale dans un pays de l'Union européenne, en Islande et en Norvège, auquel cas le taux applicable est de 19% (et peuvent également déduire les dépenses liées à la location).
Avantage dérivé sur l'usage propre d'un bien : 24% de 1,1% de la valeur imposable du bien (si la valeur imposable a été révisée ou modifiée et est entrée en vigueur au cours de la période imposable ou des dix périodes imposables précédentes), sinon, les taux applicables seront : 24 % de 2 % de la valeur imposable du bien), à l'exception des contribuables ayant leur résidence fiscale dans un pays de l'Union européenne, en Islande et en Norvège, auquel cas le taux applicable est de 19 %.

ANNÉE FISCALE 2012 - 2014 2015 2016-2021
Taux d'imposition     24.75% UE, Islande et Norvège
résidents : 20%
Autres : 24%.
UE, Islande et Norvège
résidents : 19%
Autres : 24%.

Note : Nous nous référons ici à l'impôt sur le revenu foncier. Une imposition différente s'applique en fonction de la source des revenus des non-résidents.
 

A.
L'impôt sur la fortune a été rétabli en Espagne en 2011. Le nouveau décret royal 13/2011 du 17 septembre 2011 a remis en vigueur cet impôt pour les années 2011 et 2012 en fixant les nouvelles limites de la base imposable, et il a été prorogé chaque année depuis lors, mais nous ne sommes pas sûrs qu'il sera encore prorogé après cette année.

L'impôt espagnol sur la fortune est basé sur le total des actifs nets détenus au 31 décembre de chaque année et les taux d'imposition varient de 0,24 % à 3,03 %. Les résidents fiscaux sont soumis à l'impôt sur la fortune sur leurs actifs nets mondiaux, tandis que les non-résidents ne sont imposés que sur leurs actifs nets situés sur le territoire espagnol ou imposables en Espagne.
Les conditions générales du nouvel impôt sur la fortune sont les suivantes :

Le montant minimum imposable a été porté à 700 000 euros (précédemment : 108 182,18 euros). Par conséquent, les personnes physiques dont le patrimoine total est inférieur à 700 000 euros ne sont pas soumises à l'impôt sur la fortune.
Chaque résident peut déduire de l'impôt sur la fortune la valeur de sa résidence principale en Espagne jusqu'à un maximum de 300 000 euros (auparavant : 150 253,03 euros). 
L'impôt sur la fortune est appliqué et adapté par chaque Communauté autonome. En Andalousie, les taux actuels sont indiqués dans le tableau suivant :

BASE DE TAUX APPLICABLE (%)

TAXABLE TAXE DUE LE RESTE DE LA BASE IMPOSABLE JUSQU'À  
0 0 167,129.45 0.24
167,129.45 401.11 167,123.43 0.36
334,252.88     1,002.75 334,246.87 0.61
668,499.75 3,041.66 668,449.76 1.09
1,336,999.51 10,328.31 1,336,999.50 1.57
2,673,999.01 31,319.20 2,673,999.02 2.06
5,347,998.03 86,403.58 5,347,998.03 2.54
10,695,996.06 222,242.73 and above 3.03

L'impôt sur la fortune est prélevé sur une base individuelle. Lorsqu'un bien ou un autre actif appartient à deux ou plusieurs personnes, chacune d'entre elles paiera l'impôt en fonction du pourcentage de biens détenus en son nom et des prêts correspondants. Dans le cas des couples mariés, si les biens sont partagés par les deux conjoints, 50 % sont attribués à chacun d'eux, sauf preuve du contraire.

 

A.

a) Taxe municipale sur la valeur ajoutée (PlusValía) : Veuillez vous référer à la partie 1 de cet article "Taxe sur la valeur ajoutée municipale (PlusValía)".
b) Taux ou taxe foncière annuelle (IBI) : Veuillez vous référer à la partie 2 de cet article "Taux locaux ou taxe foncière annuelle (IBI)".
c) Taxe sur les ordures (Basura) : veuillez vous référer à la partie 2 de cet article "Collecte des ordures et tarifs de l'eau (Basura) (Agua)".
d) Impôt sur la fortune (Impuesto de Patrimonio).
e) Impôt sur le revenu (Impuesto sobre la Renta).
f) Impôt sur les plus-values (Impuesto sobre Ganancias Patrimoniales Inmobiliarias) et les rétentions.

AUTRES COÛTS

A.
La facture de téléphone est facturée mensuellement. Les tarifs standard varient en fonction de l'équipement installé, mais peuvent être de l'ordre de 15 € par mois, y compris un téléphone à touches et le WIFI ADSL. Un appel de 3 minutes (pendant la journée) vers n'importe quel pays de l'Union européenne, en composition directe, coûte actuellement environ 0,69 € (hors TVA). Les appels de la ligne fixe vers des numéros de téléphone portable sont de l'ordre de 0,16 € par minute. Il existe de nombreuses compagnies de téléphone locales et nationales qui peuvent offrir des économies substantielles à ceux qui souhaitent passer un peu de temps à étudier le marché. Les services ADSL à haut débit sont disponibles pratiquement partout et les "forfaits" ADSL coûtent environ 39 euros par mois (plus TVA), y compris tous les appels locaux et nationaux vers les lignes fixes.

A.
Le service de nettoyage est généralement proposé sur la base d'un salaire à plein temps ou d'un taux horaire. Les salaires à temps plein varient entre 700 et 900 euros par mois, plus environ 140 euros par mois de cotisations de sécurité sociale. L'aide à temps partiel est généralement facturée à l'heure, avec des tarifs variant de 10 à 15 €.

A.
L'électricité est facturée mensuellement ou bimensuellement, selon la région. Des tarifs minimums sont applicables, que vous soyez ou non en résidence, et le minimum varie en fonction de la quantité d'électricité que votre maison pourrait potentiellement utiliser avec toutes les lumières et le courant allumés. Le tarif minimum pour un appartement peut se situer entre 40 et 75 euros par mois. Pour une villa, les frais se situent entre 100 et 150 euros par mois, en fonction de l'étendue de l'installation électrique. L'usage général est de 0,08 € par Kwh plus taxes. Tous les tarifs sont hors taxes.

Avec tout l'ensoleillement de Marbella, vous utiliserez néanmoins moins d'éclairage et de chauffage que dans beaucoup d'autres pays !

A.
L'entretien d'un jardin privé est essentiel à l'entretien de votre propriété et son coût dépendra, bien entendu, de sa taille. À titre indicatif, le taux horaire est d'environ 16 €. Un jardinier salarié à plein temps coûterait environ 1 100 € par mois, tandis qu'un salaire à mi-temps serait de l'ordre de 700 €. Dans les appartements et les maisons de ville, les jardins communs sont entretenus par un jardinier sous contrat et le coût est inclus dans vos frais de communauté. Une villa sur un terrain de 2 500 m2 peut nécessiter un jardinier quelques heures par semaine. Une grande parcelle d'un acre ou plus peut nécessiter un jardinier à temps plein ou à mi-temps. La sécurité sociale représente un coût supplémentaire par rapport au salaire à temps plein et représente environ 40 % du salaire.

A.
Le coût d'une assurance standard pour un appartement de 300 000 euros dont le contenu est évalué à 48 000 euros serait de 395 euros par an. Il convient de noter que dans un immeuble d'habitation, l'association des propriétaires est tenue d'assurer l'immeuble pour son coût de reproduction. Par conséquent, la police d'assurance de la personne pour l'appartement ne doit pas couvrir la valeur totale de l'appartement, mais seulement les dommages à l'intérieur de l'appartement, son contenu et la responsabilité civile. Il est également conseillé d'assurer l'immeuble au premier risque au cas où l'assurance communautaire ne serait pas complète. Pour une villa d'une valeur de reproduction de 500 000 euros dont le contenu est assuré à 180 000 euros, l'assurance annuelle serait de l'ordre de 1 580 euros.

A.
D'une manière générale, la Communauté des copropriétaires ou l'Association des propriétaires est une entité juridique composée exclusivement des propriétaires des appartements d'un immeuble ou des villas d'un domaine. L'objectif de la Communauté est de posséder et d'entretenir les éléments communs de l'immeuble ou du domaine en question, et chaque propriétaire est tenu de participer aux dépenses d'entretien des espaces et des services de la communauté au prorata avec les autres propriétaires. Habituellement, le pourcentage des coûts d'un propriétaire est fixé en fonction de la taille de l'appartement ou de la parcelle, divisée par la superficie totale de tous les appartements ou parcelles.

Un budget pour les dépenses communautaires annuelles est présenté lors de l'assemblée générale annuelle des propriétaires, et ceux-ci ou leurs représentants autorisés doivent approuver le budget par un vote à la majorité des personnes présentes à l'assemblée. Les dépenses peuvent varier considérablement en fonction des services fournis et comprennent normalement le salaire et la sécurité sociale du concierge, l'entretien des jardins communs, l'entretien des ascenseurs, la réparation des éléments communs, le ramassage des ordures, l'eau pour l'arrosage des jardins communautaires, l'électricité pour l'éclairage des zones communes, les assurances, la sécurité et les frais d'administration. Le président de la communauté doit, de par la loi, être propriétaire d'un bien dans le complexe lui-même et est choisi par voie de vote par les copropriétaires. Le président n'est pas rémunéré pour cette fonction.

Un appartement typique de deux chambres à coucher dans un immeuble ou un quartier avec un portier, une piscine et un petit jardin, peut coûter entre 120 et 300 euros par mois en frais de communauté - mais peut aller jusqu'à 600 euros ou plus par mois dans un immeuble de grand luxe avec un personnel nombreux et de nombreux services.

Dans le cas d'une villa individuelle dans un domaine de villas, les frais de communauté sont souvent moins élevés car les jardins privés et l'extérieur de ces propriétés ne sont généralement pas entretenus par la communauté, et les frais de communauté sont limités à l'entretien des routes et des jardins en bordure de route, à l'entretien des services communs de base et à la sécurité.

A.
Le tarif de collecte des déchets est appliqué par la mairie en fonction de la propriété et payable tous les 6 mois. Pour un appartement à Marbella, le ramassage des ordures est d'environ 180 € et pour une villa d'environ 300 € par an. La consommation d'eau est calculée par le compteur d'eau en mètres cubes et est payable tous les 3 mois. Le paiement peut être effectué directement à la mairie ou par la banque avec des instructions de prélèvement automatique.

A.
Les taux locaux sont payables annuellement et sont calculés à partir de la valeur cadastrale ou imposable du terrain attribué par le bureau des impôts espagnol. La valeur cadastrale tient compte de la valeur du terrain plus la valeur du bâtiment, selon le type, l'emplacement et l'usage. Sur la base de cette valeur, chaque mairie municipale décide du pourcentage à appliquer au titre des taux locaux. Dans le cas de Marbella, la formule appliquée est de 0,76 % (pour 2021) de la valeur imposable du bien, ce qui est presque toujours bien inférieur à sa véritable valeur marchande.

Exemples : En 2021, un appartement de 2 chambres à coucher dans le complexe de Marina Puente Romano, situé en bord de mer et au cœur du "Golden Mile", a payé des taux compris entre 1 700 et 2 000 euros environ. Une grande villa indépendante en bord de mer, au cœur du "Golden Mile", dont le prix annuel est d'environ 3 000 euros.

DIVERS

A.
À condition qu'un terrain à bâtir soit situé dans une urbanisation, ou dans une zone prévue par le plan municipal pour une telle utilisation, un permis de construire général aura déjà été accordé pour la construction d'une maison individuelle. Toutefois, les réglementations en matière de construction, qui varient considérablement, dictent la taille autorisée de la villa en fonction de la taille du terrain. Il faut donc veiller, avant de procéder à l'achat du terrain, à ce que l'on puisse y construire la maison de son choix. Panorama se fera un plaisir de fournir une liste d'architectes bilingues et d'organiser des visites de certains de leurs travaux antérieurs.

A.
Marbella dispose de l'hôpital régional le plus récent, le plus moderne et le mieux équipé d'Espagne (Hospital Costa del Sol), ainsi que d'une clinique bien équipée avec un grand choix de médecins généralistes et spécialistes.

Une assurance médicale privée est disponible par l'intermédiaire de divers groupes tels que SANITAS. Elle peut coûter de 30 à 130 euros par personne et par mois, en fonction de l'âge et de l'état de santé. Le système de sécurité sociale espagnol permet désormais aux résidents de l'Union européenne d'accéder au réseau de santé au moyen d'un formulaire spécial (E-101). Pour les résidents qui exercent une activité indépendante, possèdent une entreprise ou sont salariés, vos cotisations de sécurité sociale donnent automatiquement accès au réseau de santé espagnol.

Notes :

Panorama considère que les informations ci-dessus sont à jour et exactes au moment de leur rédaction, mais elles sont néanmoins, par leur nature même, abrégées et destinées à servir uniquement de guide et sont sujettes à des erreurs ou omissions.

Panorama recommande toujours aux acheteurs ou aux vendeurs de biens immobiliers de consulter des avocats et des conseillers fiscaux qualifiés.

A.
Depuis le début de la crise bancaire en 2008, les banques espagnoles ont progressivement recommencé à prêter de l'argent aux acquéreurs, et les prêts sont devenus plus faciles à obtenir et plus fréquents en 2010. Toutefois, leurs critères sont beaucoup plus stricts qu'auparavant. Un demandeur étranger qualifié peut raisonnablement s'attendre à ce qu'un prêt hypothécaire soit approuvé pour un montant compris entre 50 et 70 % du prix d'évaluation officiel de la propriété. Toutefois, l'acheteur doit prouver qu'entre 30 et 35 % de son revenu net disponible après impôts et après autres engagements hypothécaires, est libre d'assurer le service du nouveau prêt.

En outre, veuillez noter que les évaluations des soi-disant évaluateurs officiels ne sont que de 20 à 25 % inférieures aux valeurs réelles et avérées du marché. Ce n'est pas toujours le cas, mais les banques encouragent apparemment les évaluations basses, et la qualité du professionnalisme de l'évaluateur est souvent à la hauteur du tirage au sort.

Le prêt le plus facile à obtenir est celui de 50 % de la valeur du bien. Cependant, les banques sont également préoccupées par la capacité du demandeur à rembourser le prêt hypothécaire et exigent toujours de nombreux documents.

Un demandeur étranger ne doit cependant pas être découragé, et il est important de préparer minutieusement les documents requis par la banque. Les conditions actuelles imposent d'avoir au moins deux ou trois banques auxquelles s'adresser. Votre agent et votre avocat peuvent être très utiles dans cette procédure, qui peut prendre de trois semaines à presque deux mois à partir du moment où tous les documents sont présentés.

Il est recommandé de se préqualifier auprès d'une banque avant de négocier un achat, qui ne sera alors soumis qu'à l'évaluation qui peut normalement être réalisée dans les dix jours. Cela permet à l'acheteur de négocier pour le bien qu'il choisit, sans avoir à demander au vendeur un contrat d'achat qui serait conditionné à l'approbation de l'hypothèque, puisque le prêt de base aurait déjà presque été approuvé. Les vendeurs sont généralement réticents à réserver un bien immobilier dans ce type de conditions.

Le modèle de document exigé par les banques espagnoles ne diffère pas beaucoup de celui exigé par les banques d'autres pays, et comprend

Deux ans de déclaration d'impôts.
Si vous recevez un salaire, les bulletins de paie des six derniers mois, ainsi que la preuve de tout autre revenu régulier. Si vous êtes propriétaire d'une entreprise, la preuve de vos différents revenus.
Une liste de vos mensualités actuelles (si vous en avez).
Un relevé du total de l'actif et du passif, confirmé par un comptable professionnel.
Copies des relevés de compte bancaire d'une année.
Copies de votre passeport
Dans tous les cas, il y aura un formulaire de demande de prêt hypothécaire à remplir, et parfois des documents supplémentaires sont nécessaires, selon le cas.
Ces documents peuvent être fournis en anglais, pour la plupart des demandes, mais s'ils sont rédigés dans une autre langue, ils doivent être traduits officiellement en espagnol.

L'obtention d'un prêt hypothécaire pour les ressortissants des pays d'Europe de l'Est peut être plus complexe, car le système bancaire n'y est pas aussi transparent qu'en Europe occidentale.

A.
Le vendeur paie toujours des frais d'agence, à moins que vous n'ayez conclu un accord différent avec votre agence. Bien que le vendeur rémunère son agence, l'agent a l'obligation éthique de veiller à ce que l'acheteur en ait pour son argent et, en fin de compte, le travail d'un bon agent consiste à mettre en harmonie l'acheteur et le vendeur. Cela souligne l'importance de travailler avec une agence immobilière bien établie et jouissant d'une bonne réputation. L'agence a également l'obligation de veiller à ce que le titre de propriété soit transmis libre de tout lien et de toute charge. Panorama offre à ses clients un service après-vente exceptionnel d'"installation", totalement gratuit, dans le cadre de la politique générale de l'entreprise.

A.
Il est fréquent que l'administrateur de la Communauté des propriétaires fonciers règle ces factures, mais, dans le cas contraire, il est courant en Espagne de donner des instructions permanentes à votre banque pour qu'elle les règle en votre nom.

A.
Une urbanisation est une communauté planifiée qui a satisfait aux normes des différentes agences gouvernementales en ce qui concerne l'utilisation du terrain (résidentiel, commercial, zone sportive, zones vertes), et la fourniture d'un ensemble spécifique de services et d'un niveau minimum de qualité dans la construction de routes, de trottoirs, de drainage, de systèmes d'égouts, d'installations électriques et d'eau, etc. L'obtention de l'autorisation de transformer un terrain en une urbanisation peut prendre plusieurs années et coûter plusieurs millions d'euros à un promoteur. L'avantage le plus évident pour le propriétaire d'une propriété au sein d'une urbanisation est le fait que l'utilisation du terrain est strictement contrôlée. Si l'on décide de construire une maison sur un terrain situé dans une partie d'une urbanisation exclusivement réservée aux habitations individuelles, la loi vous assure que ni un immeuble d'habitation ni un élevage de lapins ne peuvent être situés sur le terrain individuel adjacent !

A.
Les Européens de l'Union européenne peuvent rester en Espagne indéfiniment. Le visa n'est pas obligatoire pour certains autres pays comme les États-Unis, mais il est toujours exigé dans d'autres cas, en fonction du pays d'origine, et avec des durées de séjour plus ou moins longues. Tout non-résident résidant en Espagne 183 jours ou plus par année civile est considéré par l'administration fiscale comme un résident aux fins de l'impôt.

A.
Il existe plusieurs écoles internationales dans la région, dont une dans la région de Sotogrande qui offre un internat hebdomadaire. Les élèves reçoivent un enseignement en anglais, et un choix de programmes est proposé entre les G.C.S.E.s et les A-Levels, ainsi que le baccalauréat international.

Pour plus d'informations, consultez les adresses électroniques ci-dessous :

Aloha College - www.aloha-college.com
L'école des cygnes - www.swansschool.net
Calpe School - www.calpecollegeschool.com
Colegio Las Chapas - www.attendis.com
Anthony's College - www.stanthonyscollege.com
Le Collège international d'Angleterre - www.eic.edu

Pour un guide approfondi des écoles de la région de la Costa del Sol, veuillez consulter le site web :

www.andalucia.com/education/schools/home.htm

 

A.
Une étude de construction, au sens où on l'entend au Royaume-Uni, n'est pas nécessaire en Espagne pour les hypothèques. Elle est néanmoins conseillée lors de l'achat d'un bien immobilier ancien. Il faut souvent vérifier l'état des installations sanitaires et électriques, de l'étanchéité, de la toiture, etc. Ces vérifications, ainsi qu'une étude structurelle complète, peuvent être effectuées par un architecte technique espagnol (aparejador) ou par un Chartered Surveyor britannique qualifié. Les frais éventuels sont à la charge de l'acheteur potentiel.

haut